fbpx

Fabien Foucaud

Se dépasser pour mieux se connaitre

Méditation Vipassana : comment bien méditer et libérer son esprit (gratitude, confiance mental

Méditation Vipassana : comment bien méditer et libérer son esprit (gratitude, confiance mental 1200 758 Fabien FOUCAUD
La méditation Vipassana, vieille de plus de 2500 ans, nous vient de l’Inde et de buddha. Cette technique à pour but de nous faire voir la réalité telle qu’elle est vraiment et d’avoir une meilleure estime de soi.
Notre esprit est constamment sollicité par d’innombrables informations et à aucun moment nous prenons le temps de le libérer de certaines souffrances ou croyances. Nous apprenons à méditer pendant 10 jours à raison de 10 heures par jours.
C’est assez dur physiquement car la position est dure à tenir. Néanmoins, cela fait parti du processus d’observer vos douleurs sans les juger. On prend confiance au fur et à mesure et on en ressent les bienfaits au bout de quelques jours seulement.
Votre mental vous jouera des tours en vous invitant à quitter le stage en vous disant que c’est trop dur, que ce n’est pas le moment. Restez, vous ressentirez de la gratitude rapidement. Votre santé mentale s’améliorera aussi très vite. On peut comparer ce stage à la défragmentation d’un ordinateur. Cela vous permet de supprimer des “dossiers” inutiles, d’augmenter la vivacité de votre mental et de vous rendre compte de qui vous êtes vraiment. C’est ultra bénéfique, un beau voyage intérieur, une renaissance spirituelle.
C’est quelque chose de très personnel alors vivez le et soyez heureux !…;)
Pour découvrir le centre : https://www.mahi.dhamma.org/fr/

Paul Fontaine : Comment “toucher l’horizon avec la mucoviscidose”

Paul Fontaine : Comment “toucher l’horizon avec la mucoviscidose” 1920 1080 Fabien FOUCAUD

Paul Fontaine se définit comme “Résilient, athlète, conférencier”. Atteint de la mucoviscidose depuis ses 2 ans, il vit “tout contre la mucoviscidose”, il veut l’embrasser, la séduire. Il réalise de nombreux exploits qu’aucun malade avant lui n’avait réalisé.

Les médecins lui déconseillent de courir, il termine le marathon de Paris à plusieurs reprises en améliorant son temps à chaque fois. Son mental d’acier lui apporte réussite, confiance et amour.

Aujourd’hui il est coach en neurosciences et donne des conférences sur la résilience et le dépassement de soi. Un magnifique exemple de courage, d’inspiration et de confiance en soi.

Comment aborder sereinement la quarantaine

Comment aborder sereinement la quarantaine 334 334 Fabien FOUCAUD

Le coaching de l’âge mûr

Le coaching peut aider les adultes à voir les avantages et les inconvénients des changements qui accompagnent le vieillissement. En tout cas, il démystifie l’idée que le vieillissement est un déclin en s’appuyant sur un modèle de développement des cycles de vie.

Les coaches cherchent à voir chez leur client les forces émergentes et les déficits liés à leur cycle de vie, leurs besoins concrets (nutrition, exercice, problèmes financiers), l’importance de leur vie sociale, amicale et familiale. Le plus gros problème de la plupart des adultes est qu’ils perdent de vue en vieillissant les attentes légitimes et les possibilités fantastiques de leur avenir. Le temps qui nous reste est tout ce que nous possédons, aussi le coach doit-il aider son client à rester en permanence dans le vent, toutes voiles dehors, les mains sur le gouvernail.

 

Ainsi, pour les adultes à mi-vie le coaching peut offrir les pistes suivantes :

  • remettez en questions tous les stéréotypes liés au vieillissement ;
  • gérez le vieillissement mais refusez de devenir vieux ;
  • favorisez en vous une attitude positive vis-à-vis de l’âge ;
  • apprenez à gérer le stress et investissez dans votre famille et vos amis ;
  • restez actif physiquement et suivez la règle des 10 % (chaque mois, pendant six mois, accroissez ou améliorez de 10 % votre activité physique, votre nutrition, votre sommeil, vos activités intellectuellement stimulantes; et réduisez de 10% les calories, l’alcool, le stress, la fumée et la télé!) ;
  • restez en apprentissage permanent et battez-vous pour vous maintenir intellectuellement en phase avec votre domaine d’expertise ;
  • conservez une palette riche d’activités et de savoir-faire ;
  • vivez au maximum de vos possibilités mais restez libre de vous adapter.

Les coaches aguerris savent que, si les quadragénaires sont les plus demandeurs d’audit personnel, de recentrage et de qualité de vie, les quinquagénaires sont ceux qui connaissent le pourcentage le plus élevé de gens satisfaits de leur vie. Ces derniers veulent surtout travailler plus intelligemment équilibrer leur vie entre le travail et le reste, et s’engager dans des activités extérieures qui mettent en valeur leur talent. Quant à ceux de soixante ans, ils recherchent plus de simplicité, d’intimité, de spiritualité… et des occasions de devenir des mentors eux-mêmes.

Dans quelle étape de vie vous trouvez-vous ?

Dans quelle étape de vie vous trouvez-vous ? 640 426 Fabien FOUCAUD

Passer par les transitions de la vie

Les adultes font l’expérience du changement dans deux types d’état : soit ils vivent un chapitre de vie, soit ils traversent un passage (transition). Chapitres et passages s’enchaînent par cycles, le changement et la continuité sont des forces permanentes et positives de la vie d’adulte.

Pendant un « chapitre de vie », le monde paraît stable, plein d’opportunités de croissance. Le coaching est alors utilisé pour améliorer les performances.

Pendant un « passage » (transition), les individus voient le monde comme chaotique, peu fiable et « punitif ». Ils se tournent vers l’intérieur, se désengagent, déconstruisent le chapitre précédent, ils tissent leur cocon, mais ce dernier est lui aussi plein de promesses. Les adultes devraient être formés à gérer aussi bien leur chapitre de vie que leurs transitions. Les coaches peuvent les aider où qu’ils en soient de ce cycle.

La phase 1 est une période de succès et de stabilité, qui parait linéaire. Le coach doit aider son client à se fixer des objectifs intéressants.

La phase 2 est une période d’ennui et de nervosité qui peut déboucher sur une « transition » qui va améliorer la phase 1 ou sur un passage (transition) qui amène l’individu à chercher des directions nouvelles. Le coaching dans la phase 2 aide le client à envisager une porte de sortie.

La « transition » modifie la donne du chapitre par un déménagement, un changement de travail, un changement de partenaire de vie ou un retour en formation. Le passage (transition) renouvelle et transforme la personne elle-même.

La phase 3 est celle de l’introspection profonde, de la recherche de sens et de ressources nouvelles pour l’avenir. C’est le moment où le coach aide son client à trouver ses valeurs et ce à quoi il croit, c’est « le coaching de l’être ».Cette phase produit de l’estime de soi, du renouveau, du courage.

Dans la phase 4, l’individu sort progressivement de son cocon et se prépare à affronter de nouveaux défis : il est en général plein d’énergie, de créativité, il recherche de nouvelles directions. Un coach sait qu’un passage (transition) prend du temps et ne presse pas son client.

Le travail du coach, par ses questions, est donc de repérer dans quel stade de vie se trouve son client: état stable ou état de transition ? Une mini-transition ou un passage ? Dans quelle phase et quelles activités l’encourager à essayer ? Quelle est sa résistance au changement et comment valoriser sa marche en avant ? Quelles sont les forces sur lesquelles il peut s’appuyer ? Quelle est sa vision de l’avenir ? S’il est en transition, que doit-il faire pour évaluer ce qu’il doit garder, rejeter, poursuivre ? Y at-il des sources externes de changement qui déclenchent cette transition ? Qu’attend mon client de mon coaching ? Quelles étapes a- t-il identifiées ?

  • 1
  • 2